fbpx

Valorisation des déchets : entre écologie et économies


13 juin 2021

plusieurs big bags remplis permettant la valorisation des déchets

Valorisation des déchets : entre écologie et économies

 

L’importance grandissante des préoccupations écologiques et l’évolution des filières de tri ont rendu la valorisation des déchets plus complexe en apportant un lot de contraintes supplémentaires.

Aujourd’hui, tous les déchets ne sont pas valorisés de la même manière. La plupart des centres de stockage et déchetteries refusent par exemple les déchets mélangés : chaque type de déchets doit être traité en amont sous peine d’être refusé par les centres de tri. Sur le chantier, la première étape de valorisation des déchets doit ainsi se faire très tôt. Identifier le type de déchet dès la manipulation permet d’organiser le stock et de structurer le recyclage pour un gain de temps à l’arrivée. 

Comment valoriser ses déchets industriels et quel gain en tirer ? Big Bag’n Go vous accompagne pour comprendre l’importance de la valorisation de vos déchets.

 

La première étape pour valoriser ses déchets : le tri

 

Organiser l’évacuation des déchets avant le début des travaux

Pour évacuer les déchets avec efficacité et méthodologie, il est fortement conseillé d’anticiper. Avant même de débuter les travaux, il est essentiel de se poser les bonnes questions concernant le tri des déchets :

  • Quel volume de déchets vais-je produire et à quelle catégorie appartiennent-ils ?
  • Où se situent le centre de tri / traitement de déchets et la déchèterie les plus proches ?
  • Quel est le meilleur choix pour transporter les déchets ? Une benne à gravats, une remorque ou des big bags ?

Pour toutes ces étapes préalables qui peuvent s’avérer laborieuses, vous pouvez faire appel à un prestataire comme Big Bag ‘n Go.

Après cette préparation, pensez à trier progressivement vos déchets durant l’entièreté du déroulement de vos travaux. Cela en facilitera soit le dépôt, soit l’enlèvement en temps voulu.

 

Reconnaître les différents types de déchets

 

Pour recycler correctement vos déchets et faire le tri sur votre chantier, il est important que tout votre personnel et vous-même sachiez reconnaître les différentes catégories de déchets. La catégorisation des déchets se fait selon le mode de recyclage et de revalorisation que l’on y appliquera. On distingue trois catégories de déchets.

 

Les déchets inertes

 

Les déchets inertes, ou DI, représentent la part la plus importante des déchets de chantiers qui ne sont pas dangereux. Aucune modification biologique, chimique ou physique n’est nécessaire lorsqu’ils sont stockés.

Vous reconnaîtrez les DI au fait qu’ils sont principalement minéraux :

  • le béton ;
  • les déblais ;
  • les agrégats d’enrobés ;
  • les tuiles ;
  • les briques ;
  • le parpaing ;
  • la pierre ;
  • le verre.

Lorsque vous entrez en contact avec des DI, cela ne représente aucun risque pour votre santé.

 

Les déchets non dangereux ou déchets industriels banals

 

Les déchets non dangereux, ou DND, autrement appelés déchets industriels banals, ou DIB, sont une autre catégorie de déchets ne représentant pas de danger pour ceux qui les manipulent. 

On retrouve dans cette catégorie tous les déchets non toxiques et non corrosifs qui ne font pas partie des déchets inertes. Ce sont :

  • les métaux ;
  • les emballages ;
  • le carton ;
  • le plâtre ;
  • le polystyrène ;
  • le bois non traité ;
  • le textile ;
  • la moquette ;
  • etc.

Leur différence avec les DI sera, entre autres, leur lieu de stockage.

 

Les déchets dangereux

 

Dernière catégorie, les déchets dangereux ou DD sont les déchets que l’on retrouve le moins souvent sur les chantiers, mais aussi ceux à manier avec le plus de précautions. Ils représentent un vrai risque pour l’homme et doivent subir une transformation avant d’être éliminés. Il est donc indispensable de les trier correctement et de les identifier à l’aide d’un bordereau pour que toutes les personnes de la chaîne de valorisation les reconnaissent. 

Parmi les DD, on retrouve les déchets :

  • inflammables et explosifs ;
  • irritants, pouvant provoquer une inflammation des muqueuses ou de la peau ;
  • nocifs, toxiques, infectieux, mutagènes et corrosifs utilisés pour la construction ;
  • cancérogènes ;
  • écotoxiques et sensibilisants ;

Les déchets dangereux sont des déchets contenant une ou plusieurs substances toxiques avec les propriétés énumérées ci-dessus et susceptibles de se diffuser lors de l’élimination.

 

Comment sont valorisés les déchets selon leurs catégories ?

 

Valoriser un déchet, c’est le réemployer à une fin parfois différente de sa fonction première. En effet, la valorisation d’un déchet entraîne bien souvent le recyclage de ce dernier pour en obtenir un nouvel élément utilisable (matériau, énergie, etc.). Aujourd’hui, la valorisation des déchets est bien réglementée et relève d’un acte citoyen et écologique. La valorisation de déchets fait ainsi partie des objectifs fixés par le Code de l’environnement pour les années à venir.

Mais valoriser ses déchets est aussi synonyme de gain d’argent. Une bonne gestion des déchets de chantier permet en effet de réduire significativement les coûts de transformation.

Une fois le tri de vos déchets mis en place, la valorisation se fait par catégorie.

 

La valorisation des déchets inertes

 

Le problème principal des DI est leur volumétrie. Leur accumulation sur un chantier est telle qu’il devient onéreux de les stocker. De plus, leur transport peut bien souvent engendrer un coût et une empreinte carbone importants. Dès lors, la manière la plus simple de valoriser les déchets inertes est de les réemployer directement sur votre chantier. Cette valorisation peut s’effectuer de deux manières différentes :

  • soit en réutilisant le matériau pour sa fonction première ;
  • soit en le transformant sur le site pour l’utiliser d’une autre manière.

Si vous optez pour un enlèvement de ces déchets parce qu’ils représentent un volume trop important, ils pourront être recyclés dans des centres dédiés. Ils sont alors triés selon leur taille, puis les matières indésirables sont retirées (le bois, le plâtre, les métaux et plastiques). Ces dernières subiront bien souvent une opération de concassage.

Il est également possible d’utiliser les déchets inertes pour remblayer les carrières : on peut alors parler d’une revalorisation de matière.

Les DI restants que l’on ne peut ni recycler, ni mettre en carrière sont envoyés dans des ISDI (Installations de Stockage de Déchets Inertes) pour être éliminés.

 

La valorisation des déchets non dangereux

 

Chaque type de déchet non dangereux bénéficie d’un recyclage approprié. Ainsi, les papiers et cartons représentent une vraie ressource de matière première pour l’industrie du papier, le bois peut devenir une source d’énergie, le verre peut être réutilisé pour fabriquer des bouteilles, etc.

Il en va de même pour les biodéchets, la ferraille ou les plastiques : grâce aux efforts des professionnels du bâtiment, les DND peuvent être réutilisés pour un impact environnemental positif. Les DND qui ne sont pas recyclables sont stockés avant élimination dans les installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND).

 

La valorisation des déchets dangereux

 

La valorisation des DD fait l’objet d’un encadrement réglementaire strict. Les DD sont envoyés avec précautions dans des centres spécialisés où leur prise en charge s’adapte à leur spécificité. 

Il existe encore une marge de progression quant au recyclage de ce type de déchets qui, pour la plupart, sont éliminés avec soin. Il existe cependant des possibilités de valorisation de ce type de déchets, notamment par des processus de récupération d’énergie. 

Nos derniers articles

Loi AGEC contre le gaspillage et vers la valorisation

La loi AGEC : qu’est-ce que c’est ?

3 novembre 2021

La loi AGEC tend à transformer l’économie linéaire en circulaire en proposant un schéma ambitieux d’économie circulaire : produire de façon…

certification BREEAM

Qu’est-ce que la certification BREEAM ?

21 septembre 2021

BREEAM est l’acronyme de Building Research Establishment Environmental Assessment Method, qui pourrait se traduire par « méthode d’évaluation…

un chantier en cours

Qu’est-ce que la traçabilité des déchets ?

14 août 2021

Sur un chantier, une quantité importante de déchets est produite. En fonction de leur dangerosité, les déchets pourront être recyclés…