fbpx

Certification HQE : tout ce qu’il faut savoir


7 juin 2021

certification BREEAM

La certification HQE : la qualité environnementale made in France

 

Dans un monde où les travaux de construction pèsent lourd dans la production de résidus polluants, il convient de prendre en compte les nouveaux enjeux du développement durable pour relever le défi de l’écoresponsabilité et participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Dans ce contexte environnemental hautement préventif, différentes solutions et concepts émergent en France pour encadrer au mieux les projets architecturaux et veiller au respect des normes et prérequis établis. Parmi ces solutions, nous retrouvons la certification HQE dont le rôle est d’étudier la qualité d’un projet durable et d’en valoriser les performances. Big Bag ‘n Go vous en dévoile les caractéristiques principales et vous explique les différentes étapes pour obtenir la certification HQE.

 

L’essentiel de la certification HQE

 

La certification HQE , qu’est-ce que c’est ?

La certification HQE, Haute Qualité Environnementale, a été créée en 2004 en France. Bien que récent, le label HQE gagne en ampleur d’année en année et de plus en plus de constructions en sont titulaires. Sa mission principale est d’évaluer la qualité d’un projet de construction ou de rénovation en tenant compte des enjeux du développement durable. La certification HQE s’intéresse aux impacts environnementaux d’une construction ou d’une rénovation, mais aussi aux conditions de vie des occupants, les deux allant de pair dans cette logique qualitative. 

Cette méthode est inspirée du HPE (Haute Performance Énergétique) qu’elle vient compléter. De nombreux aspects sont pris en considération pour mesurer l’atteinte des objectifs : l’environnement, l’efficacité énergétique, la performance économique, le développement territorial, la qualité de vie, etc. Cet ensemble de mesures s’inscrit dans une grande démarche de qualité et de confort durable.

 

Qui sont les principaux acteurs et intervenants de la certification HQE ?

 

La certification HQE est née avec l’association HQE, devenue Alliance HQE, mais est désormais encadrée par deux instances différentes : le centre scientifique et technique du bâtiment pour le secteur du tertiaire et l’association Qualitel pour le logement.

 

Certivéa est une filiale du centre scientifique et technique du bâtiment est habilitée à délivrer six labels HQE. La certification NF habitat HQE est, quant à elle, délivrée par Cerqual, filiale principale de Qualitel.

 

La démarche qualité au cœur des préoccupations

 

La qualité est au cœur de la certification Haute Qualité Environnementale. Pour la mesurer, 14 cibles ont été établies et se répartissent comme suit :

  • Les cibles d’écoconstruction : 

 

  • Cible 1 : les relations harmonieuses du bâtiment avec son environnement immédiat ; 
  • Cible 2 : le choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction ;
  • Cible 3 : un chantier à faibles nuisances.

 

  • Les cibles d’éco-gestion : 

 

  • Cible 4 : la gestion de l’énergie ;
  • Cible 5 : la gestion de l’eau ;
  • Cible 6 : la gestion des déchets d’activités ;
  • Cible 7 : la gestion de l’entretien et de la maintenance.

 

  • Les cibles de confort :

 

  • Cible 8 : le confort hygrothermique ;
  • Cible 9 : le confort acoustique ;
  • Cible 10 : le confort visuel ; 
  • Cible 11 : le confort olfactif.

 

  • Les cibles de santé :

 

  • Cible 12 : la qualité sanitaire des espaces ;
  • Cible 13 : la qualité sanitaire de l’air ;
  • Cible 14 : la qualité sanitaire de l’eau.

Pour vous positionner dans la démarche HQE, il vous suffira d’atteindre cinq de ces cibles. Puis, différents niveaux, au nombre de trois, se superposent et permettent de gravir les échelons.

Le niveau de base s’obtient en remportant sept cibles et 11 cibles vous feront passer au niveau supérieur appelé le niveau performant. Enfin, atteignez un score parfait de 14 cibles sur 14 pour décrocher le niveau d’excellence, le niveau très performant.

 

Les avantages de la certification HQE

 

La certification HQE offre une valorisation de la performance des constructions. Au-delà de la performance énergétique, elle s’articule autour de plusieurs thèmes primordiaux : la santé, le confort, et l’environnement.

 

 Le respect environnemental

 

Un choix minutieux du lieu de construction doit être opéré. Il doit tenir compte des changements climatiques, de l’écosystème environnant, de la biodiversité et de la pollution de l’eau, de l’air ou du sol, de la proximité directe avec la nature, etc. Un grand respect environnemental est un gage de qualité nécessaire, sinon indispensable, pour obtenir la certification HQE.

 

La qualité de vie

 

La qualité de vie des occupants est aujourd’hui essentielle pour les promoteurs. Elle facilite l’adaptabilité et l’attractivité. 

 

Pour offrir une bonne qualité de vie aux habitants, il convient de renforcer :

  • la sécurité des infrastructures et des extérieurs ;
  • le confort et la propreté des espaces ;
  • le développement des services de proximité pour favoriser le vivre ensemble ;
  • le respect de la mixité sociale.

 

Comment obtenir la certification HQE pour votre projet ?

 

Pour obtenir la certification HQE pour votre projet, il conviendra de respecter rigoureusement le processus qui se déroule en quatre grandes étapes majeures.

 

Les 4 grandes étapes

 

Etape n°1

La première étape consiste à contractualiser la démarche. Pour ce faire, il vous faudra envoyer votre dossier de demande à Certivéa pour les constructions industrielles ou à Cerqual pour la certification NF habitat. N’oubliez pas d’y joindre les justificatifs demandés pour éviter un rejet de votre dossier qui vous ferait perdre un temps considérable.

Votre dossier sera alors étudié par des professionnels et sera jugé recevable ou non. En cas de recevabilité, un contrat est édité et la co-signature fera office d’engagement.

 

 Etape n°2

 

La deuxième étape consiste en la réalisation d’un audit par un expert externe et indépendant. Cet audit peut porter sur différents aspects de votre construction. Un rapport d’audit sera ensuite rédigé et reprendra point par point les validations ou axes d’amélioration.

 

Etape n°3

 

La troisième étape n’est autre que la décision de labellisation. En cas de réussite et d’obtention de la certification HQE, votre certificat vous sera directement délivré par voie postale.

 

Etape n°4

 

La quatrième et dernière étape du processus de labellisation HQE consiste en la valorisation de l’obtention de votre certification. Elle passe par une communication de l’organisme certifiant qui diffuse l’information sur son site et ses divers réseaux sociaux, mais aussi par une auto promotion via vos supports de communication personnels. Vous recevrez par ailleurs divers supports de communication pour vous accompagner dans cette démarche : plaque, logos, autocollants, etc.

 

Le financement de la certification HQE

 

Pour comprendre le coût d’une opération HQE, il faut entrer dans une logique de “coût global”. Certes un important  investissement de base est à prévoir, mais il sera rapidement rentabilisé. En effet, le surcoût initial sera largement compensé par la baisse future des coûts que génèreront l’exploitation et les économies réalisées notamment dans les ressources énergétiques. De plus, le prix de la certification est variable puisqu’il est inéluctablement lié à la taille du projet et à sa complexité de mise en œuvre. Certivéa a établi une moyenne allant de 11 500€ à 44 000€. Il faut en général compter environ 10% du coût du projet global.

Bon à savoir : avant de vous lancer, pourquoi ne pas établir une pré-évaluation et un devis sur le site de Certivéa ? Vous aurez ainsi une idée précise de l’investissement de base à prévoir et il n’y aura pas de mauvaises surprises !

Nos derniers articles

Architecte travaillant sur un plan en vue d'assurer une gestion de chantier optimale

Comment gérer votre chantier de A à Z ?

19 novembre 2021

La gestion d’un chantier est essentielle dans un projet de construction. Il n’est pas rare que plusieurs professionnels et corps de métier…

Loi AGEC contre le gaspillage et vers la valorisation

La loi AGEC : qu’est-ce que c’est ?

3 novembre 2021

La loi AGEC tend à transformer l’économie linéaire en circulaire en proposant un schéma ambitieux d’économie circulaire : produire de façon…

certification BREEAM

Qu’est-ce que la certification BREEAM ?

21 septembre 2021

BREEAM est l’acronyme de Building Research Establishment Environmental Assessment Method, qui pourrait se traduire par « méthode d’évaluation…